Logo Pasto Jeune

La Croix des JMJ, une flamme olympique de la foi

Le passage de relais de la Croix des JMJ entre jeunes Panaméens et Portugais, qui devait se tenir lors du Dimanche des Rameaux, se tenait finalement ce dimanche 22 novembre 2020, en la fête du Christ-Roi. L’occasion de se pencher sur cette tradition instaurée par saint Jean-Paul II

Tout comme le relais de la flamme olympique est devenu un rituel préparatoire aux Jeux olympiques, celui de la Croix des JMJ est devenu une occasion de créer une chaîne de fraternité à travers les pays choisis pour l’organisation des Journées Mondiales de la Jeunesse.

L’origine remonte à 1983: dans le cadre de l’Année Sainte de la Rédemption, le Pape Jean-Paul II avait souhaité qu’une croix, symbole de la foi, soit dressée près de l’autel majeur de la Basilique Saint-Pierre, de sorte que tous les pélerins, visiteurs et téléspectateurs puissent bien la voir. Selon son désir, une grande Croix en bois de plus de 3 mètres de hauteur (3,80 m) est alors installée près de l’autel.

À la fin de cette Année Sainte, après la fermeture de la Porte Sainte, s’adressant aux jeunes du Centre International des Jeunes San Lorenzo à Rome, le Pape, à travers eux, confie cette croix à la jeunesse du monde entier: «Très chers jeunes, à la fin de l’Année Sainte, je vous confie le signe de cette Année Jubilaire: la Croix du Christ! Portez-la dans le monde comme signe de l’amour du Seigneur Jésus pour l’humanité et annoncez à tous qu’il n’y a de salut et de rédemption que dans le Christ mort et ressuscité». 

Lire la suite >>>

Les autres albums